Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ENVIRONNEMENT

La plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest a été inaugurée ce mercredi 29 novembre 2017 à Zagtouli par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et son homologue français Emmanuel Macron. L’Union européenne a apporté sa contribué à hauteur de 25 millions d’euros soit environ 16,4 milliards de F CFA.


Cette centrale solaire de Zagtouli est le premier jalon d’un vaste programme de développement de la production d’énergie solaire au Burkina Faso avec l’objectif de fournir d’ici 2020 plus de 100 mégawatts d'énergie solaire sur le réseau du Burkina soit environ 30% de la production totale du pays.

Ce projet a vu le jour grâce au financement d’une part du gouvernement burkinabè et d’autre part d’un don de l’Union européenne d’une valeur d’environ 16,4 milliards de F CFA et d’un prêt d’environ 15 milliards de F CFA, de l’Agence française de développement (AFD). «Avec ses 129 600 panneaux solaires sur une superficie de 60 hectares, l’équivalent de 84 terrains de football, la centrale solaire de Zagtouli permettra de fournir de l’énergie propre à 660 000 personnes tout en réduisant par quatre le coût de production», a déclaré Jean Lamy, représentant de l’Union européenne au Burkina. Pour lui, cette centrale permettra d’améliorer l’accès à l’énergie pour les Burkinabè et, par cette centrale, le Burkina aura plus d’électricité et contribuera à la lutte contre le changement climatique.

S’agissant du sommet Europe-Afrique qui s’est tenu les 29 et 30 novembre dernier à Abidjan, M. Lamy a indiqué que le projet de Zagtouli est une «parfaite illustration des multiples projets qui devraient être réalisés dans le cadre du partenariat entre l’Europe et l’Afrique». «Il y a un plan solaire que le gouvernement burkinabè a décidé de mettre en place et que nous, partenaires au développement, sommes prêts à accompagner à l’image de ce que nous avons fait ce matin à Zagtouli», a souligné Jean Lamy.

Le représentant de l’Union européenne a mentionné par ailleurs la mise en service de l’interconnexion avec le Ghana qui permettra au Burkina Faso de disposer d’une nouvelle source d’énergie fiable et peu coûteuse au bénéfice des populations qui verront une amélioration importante du service d’électricité. Ce projet a été financé par l’Union européenne, la Banque mondiale et la France.