Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Il y a eu des exécutions extrajudiciaires à Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso, le 30 juin 2020. Ce c’est qu’affirme le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC), qui relate que «certains éléments des forces de défense et sécurité (FDS) ont exécuté froidement 7 personnes sur les 12» qu'ils avaient «enlevées» la veille chez un leader religieux, le Cheick de Tanwalbougou. Les cinq autres auraient été torturés et abandonnés dans un état critique dans le village de Matiacoali, selon le CISC.

Dans le cadre de l’exécution de ses missions régaliennes de protection des personnes et de leurs biens, le Service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-C) a mis un terme aux activités d’un réseau de délinquants, présumés auteurs d’actes de grand banditisme dans la ville de Ouagadougou.

Le Spark 5 et Spark 5 Air, les smartphones au rapport qualité/prix imbattable de chez Tecno Mobile. Cet article vous permettra de découvrir les différences entre ces deux smartphones de la série.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo a animé une conférence de presse le vendredi 26 juin 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre avec les médias fait suite à la décision du royaume d'Arabie Saoudite de circonscrire le hadj 2020 seulement aux nationalités résidentes dans le royaume.

L'Arabie saoudite a annoncé ce lundi le maintien fin juillet du grand pèlerinage musulman de La Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam, avec un «nombre très limité» de fidèles en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, selon l'agence de presse officielle SPA.

La conférence de presse de ce jeudi est la première livrée par Harouna Yoda depuis  sa prise de fonction en qualité de Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou. Elle visait à éclairer l’opinion publique sur certains dossiers ayant fait l’objet d’investigations suivies de poursuites judiciaires et dont certains ont défrayé la chronique. 

Le traditionnel Conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 17 juin 2020, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Les consommateurs veulent toujours mettre la main sur les smartphones les plus récents et les plus novateurs. Mais comme les technologies évoluent très rapidement, l’augmentation des coûts ont mis ces bijoux modernes hors de portée pour une grande partie de la population. En ce qui concerne l’espace de stockage, la qualité de la caméra, la durée de vie de la batterie et les performances puissantes, les consommateurs ont maintenant augmenté leurs attentes à l’égard de leurs smartphones. Après tout, aujourd’hui, nos téléphones portables sont devenus une partie importante de notre vie. 

Ceci est un message du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo
 à l'occasion de la journée mondiale contre le travail des enfants.

Dans le cadre du projet "Anw ka kêlê" (Notre combat en langue Dioula), les volontaires du Réseau des clubs RFI (Radio France internationale) du Burkina étaient dans la commune rurale de Saponé ce jeudi 11 juin 2020 pour une campagne de sensibilisation sur la maladie à coronavirus. Cette activité a consisté essentiellement à la sensibilisation (porte à porte) des populations sur les mesures barrières, la distribution de gels hydro alcooliques, de cache-nez et de tee-shirts.

Malgré la levée de certaines mesures de restrictions de liberté face à la pandémie du Coranavirus, les membres du Réseau des clubs RFI (Radio France internationale) Burkina estiment qu'il vaut mieux prévenir que guérir." Dans le cadre du projet "Anw ka kêlê" (Notre combat en langue Dioula), le réseau a mené conjointement avec la police nationale, une action terrain dénommée "Opération 1000 cache-nez" ce jeudi 4 juin 2020. Il s'est agi essentiellement de distribuer des cache-nez aux usagers de la route.

Depuis le déclenchement des actions terroristes au Burkina Faso en 2015, le pays connait des courbes alarmantes dans le cycle de violences. La province du Soum selon ses ressortissants, est particulièrement affectée par le phénomène avec ses conséquences fâcheuses (nombreuses pertes en vies humaines, déplacements massifs de populations, blocage de la principale voie d'accès au chef-lieu de province etc.). Afin de contribuer au retour de la paix et la cohésion sociale, des fils et filles de la province sous l'initiative de Hamadoun Hamed Dicko, se sont réunis dans un cadre dénommé "Groupe d'action pour le Soum" afin de réfléchir, agir, accompagner et proposer des solutions aux institutions républicaines. Ledit groupe a été présenté à la presse ce jeudi 4 juin 2020 à Ouagadougou.