Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

SOCIETE

Créée en 1997 et reconnue comme association d'utilité publique en 2013, l'association Tous pour le combat de la solidarité et de l'intégration (Tocsin), s'efforce à promouvoir les droits de l'homme et la construction d'une paix juste au Burkina Faso et en Afrique, en construisant des ponts entre Burkinabè et à l'étranger et à encourager les burkinabè de la diaspora à aider au développement de leur pays. Afin de redynamiser son équipe dirigeante, l'association a organisé une Assemblée générale ce samedi 26 septembre 2020 à Ouagadougou. Assemblée au cours de laquelle, le bureau exécutif a été renouvelé et Arouna Savadogo l'ancien président a passé le témoin à Serge Noël Ouédraogo après deux mandats consécutives.


Bilan satisfaisant après 6 ans à la tête du Tocsin selon Arouna Savadogo pour qui, le vote des Burkinabè de l'extérieur aujourd'hui, constitue une grande victoire. "Nous avons mené le combat durant plusieurs années et aujourd'hui, c'est chose faite, nous ne pouvons que nous en réjouir. Nous avons également dans nos différentes activités, rencontré plusieurs chefs d'Etat africains et les ressortissants burkinabè dans ces pays afin de les sensibiliser sur le vivre-ensemble. Pour nous, l'essentiel, c'est d'être à l'avant-garde pour le maintient de la paix dans nos pays", indique Arouna Savadogo qui a été fait président d'honneur du Tocsin à l'occasion. Pour lui, cette désignation est la preuve que beaucoup a été fait certes mais beaucoup reste à faire. "J'ai fais ce que je peux durant mes deux mandats mais au regard de ce qui reste, je reste entièrement disponible pour accompagner le nouveau bureau durant son mandat", rassure le président sortant.

Pour Rémi Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, le Tocsin qui tient la route depuis plusieurs années, est cette sonnerie qui rappelle que nous sommes africains, qu'il y a des Burkinabè à l'intérieur comme à l'extérieur et que la solidarité et l'unité sont des éléments essentiels pour le développement du Burkina et de l'Afrique toute entière. "Que les Burkinabè comprennent que les enjeux sont essentiellement de développement. Au-delà de cela, nous sommes les doigts d'une même main et nous devons travailler à ce que l'objectif soit la mise en œuvre de l'objectif commun, celui d'un Burkina sécurisé et prospère", ajoute le ministre Dandjinou.

Le président sortant, Arouna Savadogo (à gauche) et l'entrant, Serge Noël Ouédraogo (à droite)

Précédemment secrétaire général et actuel président du Tocsin, Serge Noël Ouédraogo entend ouvrir des nouveaux champs d'action dont notamment, les questions de gouvernance, de jeunesse, de genre, de minorité vulnérable etc. "En tant qu'association d'utilité publique, le Toscin après 23 années d'existence, compte avec l'ensemble des acteurs de la société civile, faire en sorte que l'intégration africaine soit une réalité", insiste le nouveau président.

A l'occasion, Ahmed Moussa Diallo, PCA de l'Institut de management africain (IAM), a été honoré à travers un diplôme de reconnaissance. En effet, cette distinction, vient reconnaitre les mérites de M. Diallo qui chaque année, permet aux 17 nationalités de l'IAM, de faire valoir les potentialités culturelles de leurs différents pays à travers une journée culturelle

Ahmed Moussa Diallo, PCA de IAM recevant son diplôme de mérite

En rappel, le Tocsin est une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif qui a vu le jour le 15 mars 1997 Aujourd’hui, l’association compte des milliers de membres et sympathisants au Burkina et hors du Burkina.

Les 12 nouveaux commandos du Tocsin
Président : Serge Noël Ouédraogo
Vice-président : Gnamba Kaboré
Secrétaire général : Ally Ouédraogo
Secrétaire général adjoint : Seydou Legrene
Secrétaire aux relations extérieures : François Nikiéma
Secrétaire à l'organisation, à la culture et au sport : Eugenie Brigitte Bara
Secrétaire à la communication : Seydou Sawadogo
Secrétaire chargé des projets et programmes : Thierry Somda
Secrétaire du genre, de la jeunesse et de l'environnement : Fatimat Lompo
Secrétaire chargé des affaires sociales : Iba
Trésorier général : Issa Barro
Trésorier général adjoint : Issa Sawadogo
Commissaires aux comptes : Abdou Gapini et Adama Sawadogo