Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

SOCIETE

La police municipale de la commune de Ouagadougou a restitué ce 30 septembre 2020 des engins volés à leurs propriétaires.

17 engins volés composés de seize vélomoteurs et d'un cyclomoteur ont ainsi retrouvé leurs propriétaires. 

Ces engins ont été interceptés lors d’opérations organisées dans le cadre de la lutte contre l'incivisme routier au cours de l'année 2020.

Ces opérations ont permis de saisir et de mettre en fourrière 455 engins en tout pour diverses infractions (non-respect du code de la routier, non présentation des documents, acrobaties ;…). 

Un contrôle fichiers, effectué au sein de la police municipale sur ces motos, a permis de détecter les engins volés et ayant fait l'objet d'une déclaration dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Ce qui a permis de retrouver les 17 engins restitués ce 30 septembre à leurs propriétaires.

Par ailleurs, il faut noter qu’une opération conduite par la même police municipale a permis de mettre en fourrière six camion qui ne respectaient les heures de circulation le 29 septembre.