Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Deux personnes ont été tuées lundi matin à Kongoussi par des terroristes lourdement armés qui ont aussi causé d’importants dégâts au domicile de l’ex maire Daouda Zoromé.


Des hommes armés arrivés  avec un camion et des motocyclettes, ont ouvert le feu sur un policier et un civil au poste de contrôle de Loulouka, à quelques mètres du domicile de l’ex maire de la commune de Kongoussi Daouda Zoromé.

«Ils sont arrivés avec un camion vers 5h 30 comme des transporteurs. Quand le policier a voulu s’approcher, ils ont ouvert le feu mortellement sur lui. Un autre civil qui a pris la panique, a été abattu dans la fuite.

Après ce drame , ils ont attaqué le domicile du maire en de fonçant le portail. Dans l’enceinte du domicile de l’ex maire, ils ont incendié 3 véhicules et emporter des motos. Le véhicule du maire et deux camions benne ont été incendiés. Ils ont tellement arrosé les portes de la résidence du maire avec des balles qu’on craignait le pire. Fort heureusement, Daouda Zoromé et toute sa famille sont saint et sauf mais de nombreux dégâts matériels ont été enregistrés chez lui», a relaté un témoin à l’AIB.

Contacté au téléphone par l’AIB, l’ex maire Daouda Zoromé confirme les faits sans autres forme de commentaire. Pour l’heure, la ville est calme et les activités sont au ralenti. Plusieurs commerces sont fermés. En rappel, plusieurs personnes redoutaient l’arrivée des hommes armée dans la ville de Kongoussi au regard de la recrudescence des attaque entre Yalka et Kongoussi. La dernière en date, le village de Kourpelé où des installations téléphoniques et des débits de boissons ont été incendiés.

Agence d’information du Burkina